Thrombose veineuse profonde - Prévention - Traitement : Différence entre versions

De Unaformec
(Page créée avec « ==Prévention== ===Quand est-il justifié de mettre en œuvre un traitement préventif des thromboses veineuses dans le cadre des soins primaires à domicile?=== '''La just... »)
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
===Quand est-il justifié de mettre en œuvre un traitement préventif des thromboses veineuses dans le cadre des soins primaires à domicile?===
 
===Quand est-il justifié de mettre en œuvre un traitement préventif des thromboses veineuses dans le cadre des soins primaires à domicile?===
 +
 +
''A prendre en compte dans l’évaluation du risque de TEV''
 +
 +
[[Fichier:Eléments_à_prendre_en_compte.png|200px|thumb|left|Eléments à prendre en compte]]
 +
 +
 +
 +
[[Fichier:Facteurs_de_risque_associés.png|200px|thumb|left|Facteurs de risque associés]]
 +
 +
 +
  
 
'''La justification de ce traitement chez des patients à domicile n’est qu’une extrapolation des données chez des patients hospitalisés'''.
 
'''La justification de ce traitement chez des patients à domicile n’est qu’une extrapolation des données chez des patients hospitalisés'''.
 +
 +
 +
Une thromboprophylaxie est envisagée en cas d’affection médicale aiguë entraînant une restriction de mobilité > 3 jours en fonction du risque thromboembolique veineux et hémorragique, de la fonction rénale et du rapport bénéfice risque de la thromboprophylaxie (contre-indications éventuelles) (Accord professionnel).

Version du 11 novembre 2012 à 20:36

Prévention

Quand est-il justifié de mettre en œuvre un traitement préventif des thromboses veineuses dans le cadre des soins primaires à domicile?

A prendre en compte dans l’évaluation du risque de TEV

Fichier:Eléments à prendre en compte.png
Eléments à prendre en compte


Erreur lors de la création de la miniature : Fichier manquant
Facteurs de risque associés



La justification de ce traitement chez des patients à domicile n’est qu’une extrapolation des données chez des patients hospitalisés.


Une thromboprophylaxie est envisagée en cas d’affection médicale aiguë entraînant une restriction de mobilité > 3 jours en fonction du risque thromboembolique veineux et hémorragique, de la fonction rénale et du rapport bénéfice risque de la thromboprophylaxie (contre-indications éventuelles) (Accord professionnel).