Maladie d'Alzheimer et démences apparentées (MAAD)

De Unaformec
Révision de 1 décembre 2019 à 18:57 par Yves.lenoc (discussion | contributions) (Quelle est la fréquence de la maladie d’Alzheimer et des démences apparentées ?)

Projet collaboratif et formulaire pour poster vos questions et/ou vos commentaires

Questionswiki.jpg
Ce wiki est un projet collaboratif, auquel chacun peut apporter sa pierre, soit par les questions issues de sa pratique pour lesquelles les réponses sont incertaines ou absentes, soit par les réponses qu'il souhaite lui-même apporter.

Vous devez pour cela vous entrer votre question ou votre commentaire en utilisant notre formulaire en ligne ici...

Quelle est la fréquence de la maladie d’Alzheimer et des démences apparentées ?

Parmi les maladies neurodégénératives, la maladie d’Alzheimer et démences apparentées (MAAD) occupe la première place en termes de fréquence [1].

L’incidence de la démence augmente fortement avec l’âge et, en raison de l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de cas devrait augmenter considérablement avec le temps [2].

La source essentielle des données épidémiologiques françaises sur la maladie d’Alzheimer vient de l’étude PAQUID réalisée en Aquitaine depuis 1989 [3]. C’est une cohorte prospective en population générale de personnes âgées de 65 ans et plus vivant au domicile et tirées au sort à partir des populations de 75 communes de Gironde et de Dordogne. La structure par âge et sexe de cette sous population peut être considérée comme semblable à celle de la population française.

Rare avant 65 ans, après cet âge la fréquence de la maladie s’élève à 2 à 4% de la population générale et augmente rapidement pour atteindre 15% de la population à 80 ans [4]. On estime ainsi que 900 000 personnes souffrent de la maladie d’Alzheimer en France. Compte tenu de l’augmentation de l’espérance de vie on devrait atteindre 1,3 millions en 2020 [4].

À partir de projections démographiques nationales en supposant que l'espérance de vie augmentera de 3,5 ans pour les hommes et de 2,8 ans pour les femmes d'ici 2030, le nombre de sujets atteints de démence devrait augmenter d'environ 75% entre 2010 et 2030, avec une augmentation de 200% après 90 ans [2].

Selon les données du Système national d’information inter-régimes de l’Assurance maladie (Sniiram) qui représentent un outil possible pour la surveillance épidémiologique de la maladie d’Alzheimer et autres démences (MAAD) 524 770 cas prévalents de MAAD ont été identifiés fin 2014 (Taux=2,2%, 2,9% chez les femmes et 1,5% chez les hommes). Après l’âge de 70 ans, les estimations de prévalence obtenues dans le Sniiram sont en moyenne 1,6 fois inférieures à celles attendues par rapport à l’étude PAQUID (8,1% versus 12,1%) [1].

Même s’il subsiste une incertitude liée au peu de données disponibles chez les plus âgés, l’accroissement de la prévalence de la maladie d’Alzheimer est une tendance « lourde » plus que probable dont les enjeux sont majeurs [5].

Références

[1] Carcaillon-Bentata L, Quintin C, Moutengou E, BoussacZarebska M, Moisan F, Ha C, et al. Peut-on estimer la prévalence de la maladie d’Alzheimer et autres démences à partir des bases de données médico-administratives ? Comparaison aux données de cohortes populationnelles. Bull Epidémiol Hebd. 2016;(28-29): 459-67.

[2] Jacqmin-Gadda H, Alperovitch A, Montlahuc C, Commenges D, Leffondre K, Dufouil C, et al. 20-Year prevalence projections for dementia and impact of preventive policy about risk factors. Eur J Epidemiol. 2013;28(6):493-502.

[3] Dartigues JF. PAQUID. Cohorte de sujets de plus de 65 ans : « PERSONNES AGÉES QUID ». Date de modification 31/05/2013.

[4] INSERM. Alzheimer (maladie d’). Une maladie neurodégénérative complexe mais de mieux en mieux comprise. MAJ 08/01/2019.

[5] Ankri J. Éditorial. Maladie d’Alzheimer : l’enjeu des données épidémiologiques. Bull Epidémiol Hebd. 2016;(28-29): 458-9.

Qualité de la preuve : Niveau 3

Mots clés : maladie d’Alzheimer ; épidémiologie [alzheimer disease ; epidemiology]