Insuffisance rénale chronique : Différence entre versions

De Unaformec
(Faut-il dépister l’insuffisance rénale chronique ?)
(Faut-il dépister l’insuffisance rénale chronique ?)
Ligne 14 : Ligne 14 :
  
 
- 5 : insuffisance rénale terminale – TFG < 15.
 
- 5 : insuffisance rénale terminale – TFG < 15.
 +
  
 
C’est une pathologie fréquente dont l’histoire naturelle est mal connue, dominée par deux pathologies causales : le diabète et l’hypertension. Elle augmente le risque de mortalité cardiovasculaire. La majorité des patients décèderont de cause cardiovasculaire avant d’atteindre le stade terminal de l’insuffisance rénale.
 
C’est une pathologie fréquente dont l’histoire naturelle est mal connue, dominée par deux pathologies causales : le diabète et l’hypertension. Elle augmente le risque de mortalité cardiovasculaire. La majorité des patients décèderont de cause cardiovasculaire avant d’atteindre le stade terminal de l’insuffisance rénale.
  
 
Qualité de la preuve : niveau 4
 
Qualité de la preuve : niveau 4

Version du 6 août 2013 à 14:57

Faut-il dépister l’insuffisance rénale chronique ?

L’efficacité du dépistage en population générale n’est pas prouvée.

L’IRC est définie comme un taux de filtration glomérulaire (TFG) inférieur à 60 ml/ min/1,73 m2 pendant au moins trois mois [1,2] ou en cas de lésion structurelle révélée par imagerie ou biopsie, protéinurie, hématurie glomérulaire. Elle évolue en 5 stades de gravité :

5 stades IRC
- 1 : maladie rénale existante avec TFG normal ≥ 90 ml/ min/1,73 m2

- 2 : baisse faible du TFG entre 60 et 90

- 3 : baisse modérée du TFG entre 30 et 59

- 4 : baisse sévère du TFG entre 15 et 29

- 5 : insuffisance rénale terminale – TFG < 15.


C’est une pathologie fréquente dont l’histoire naturelle est mal connue, dominée par deux pathologies causales : le diabète et l’hypertension. Elle augmente le risque de mortalité cardiovasculaire. La majorité des patients décèderont de cause cardiovasculaire avant d’atteindre le stade terminal de l’insuffisance rénale.

Qualité de la preuve : niveau 4