Du 02 octobre 2020 au 08 décembre 2020 : Douleur abdominales aiguës : Imageries, faire les bons choix - S2
Action ANDPC n° 10842000025 S2

Les douleurs abdominales aigues représentent environ 1 à 2% des motifs de consultation en médecine de premier recours dont à peine 10% sont des urgences vitales. Comme dans toute démarche diagnostique, la tâche du médecin de premier recours est d’exclure les situations cliniques relevant de l’urgence vitale dont les principaux signes d’alerte associés à l’intensité de la douleur peuvent être soit un état de choc, soit une hypotension orthostatique, soit un signe de péritonite, soit des facteurs de risque cardiovasculaire .
L’examen clinique, facilité par un bon positionnement du patient, comporte l’inspection de l’abdomen, l’auscultation des bruits abdominaux et souffles vasculaires et la palpation abdominale de chaque cadran1. Les signes cliniques observés sont peu discriminants avec une faible valeur prédictive, ne permettant pas d’exclure la majorité des pathologies abdominales aigues, ce qui nécessite des examens complémentaires dont des examens d’imagerie médicale. Ces examens doivent être prescrits avec la connaissance des indications des examens d’imagerie et la sensibilisation aux effets délétères d’examens inappropriés ou injustifiés (irradiation, coût, errance diagnostique) est importante .
Cette action de DPC passe en revue les examens d’imagerie à effectuer en première intention chez les patients présentant une douleur abdominale aigue. L’abdomen sans préparation (ASP), la tomodensitométrie abdominale (TDM), l’IRM abdominale, l’échographie abdominale sont les principaux examens étudiés avec mention de leurs performances pour chaque organe et pathologie .

Objectifs :
L’objectif général de cette action est d’améliorer en soins primaires la pertinence de la demande d’examens d’imagerie médicale, c’est à dire de diminuer la prescription d’imageries inutiles et de pouvoir réaliser les imageries nécessaires en cas de douleur abdominale aigue..

MOTS CLÉS : douleur abdominale ; pertinence ; radioprotection ; imagerie médicale.

Objectifs spécifiques
A l’issue de cette action les participants doivent être capables de :
1. Améliorer et formaliser le raisonnement clinique à propos d’un patient présentant une douleur abdominale aigue pour faciliter l’identification du tableau clinique.
2. Identifier les situations d’urgence vitale nécessitant une prise en charge en urgence
3. Connaitre les informations apportées par chaque type d’imagerie explorant les organes abdominaux
4. Communiquer les informations cliniques nécessaires au radiologue, pour que celui-ci puisse le cas échéant proposer une autre méthode d’imagerie plus pertinente que celle envisagée.
5. Connaître quelques données élémentaires sur l’irradiation délivrée par ces examens d’imagerie.
6. Justifier de façon argumentée les décisions prises auprès du patient

2020 Nouvelle règle de gestion

Les actions de DPC suivies les dimanches et jours fériés ne donneront plus lieu au versement d'une indemnisation pour perte de ressources aux professionnels de santé.

Pour vous inscrire à l'Unaformec

Pour vous inscrire à l'ANDPC



Retour

Sommaire