Le 01 octobre 2018 : Moins de benzodiazépines (BZD) après 65 ans : est-ce possible ? S6
Action ANDPC n° 10841800020 S6

Parmi de nombreux rapports et études, l’un des plus récents souligne que la France est toujours le pays européen où la consommation de psychotropes est la plus élevée. 15 à 20% des Français consomment ponctuellement des psychotropes ou des hypnotiques, 10% régulièrement. Notamment le sujet âgé : 1 français de plus de 70 ans sur 2 fait usage de psychotropes. Pour 20 % des personnes âgées, il s’agit d’anxiolytiques consommés de façon chronique.
Ces données rejoignent celles de l’étude de cohorte EVA (Étude du Vieillissement Artériel) , menée par l’INSERM auprès de 1265 sujets âgés de 60 à 70 ans. 28% utilisent des médicaments calmants ou des somnifères et 23% des BZD. 71% utilisent des BZD tous les jours et pour 77% la consommation date de plus de 2 ans. 48% utilisent des BZD à demi-vie longue. Les 2/3 des sujets déclarent suivre exactement la prescription du médecin et dans une enquête de la CNAM, le taux d’échec aux tentatives d’arrêt se situerait à 32 %.
Si la pratique « idéale » serait de ne pas initier un traitement par BZD chez la personne âgée, un certain nombre d’éléments sont à prendre en compte dans la décision d’arrêter, de diminuer ou éventuellement de poursuivre ce traitement .

L’objectif général de cette action est d’inciter les médecins généralistes à analyser leur pratique et mettre en œuvre une démarche de qualité et de sécurité des soins autour de la prescription des BZD, notamment chez les patients de plus de 65 ans, en s’appuyant sur les recommandations de bonne pratique et données actualisées de la science.

Objectifs :
A l’issue de ce programme les participants doivent être capables de :
1. Connaitre les effets secondaires délétères des BZD et médicaments apparentés pour pouvoir informer les patients.
2. Construire avec un patient de plus de 65ans, une stratégie pour diminuer, en vue si possible de son arrêt, le recours à un médicament de la famille des benzodiazépines ou un médicament apparenté.

Animateur : Pierre COLOMBIER

Pour vous inscrire à l'Unaformec

Pour vous inscrire à l'ANDPC



Retour

Sommaire