LE HAVRE de 9h00 à 12h00 Le 21 septembre 2018 : Évaluer la fonction musculaire pour prescrire une activité physique et prévenir les incapacités - (3h)
Action ANDPC n° 10841800041

En raison de l’essor de la pratique des activités physiques et sportives, les blessures musculaires représentent un motif de consultation fréquent. Leur diagnostic repose sur l’examen clinique avec de plus en plus souvent la nécessité d’examens complémentaires afin de mieux comprendre la typologie des lésions [1].
Les traitements médicaux ont également progressé et nécessitent parfois une approche multidisciplinaire regroupant des médecins du sport, des médecins de Médecine Physique et de Rééducation, des radiologues… [2]. Ainsi, l’actualisation des connaissances devra permettre au praticien de faire évoluer ses pratiques selon l’arsenal d’évaluations musculaires proposées (isocinétisme, électroneuro-myographie, prise de pression intra musculaire) [3,4].
Une approche thérapeutique de plus en plus moderne est proposée selon des modalités multiples qui allient des protocoles de rééducation (type excentrique), ou bien encore des traitements par facteurs de croissance (PRP). L’efficacité et la place de ces associations thérapeutiques pourra être discutée selon une chronologie faisant référence aux mécanismes de cicatrisation de mieux en mieux connus. Les évaluations musculaires de laboratoire et de terrain pourront servir de guide aux traitements afin d’éviter les récidives [2].
La prévention des blessures représente également un intérêt croissant en raison du risque de récidive qui dépend de la pratique de certains sports comme le football ou l’athlétisme considérés comme des sports à haut risque musculaire [5-9, 10-12]. Les différents exposés permettront de se faire une opinion sur l’intérêt de la prévention en pratique quotidienne.

Objectifs :
L’objectif général de cette action est de préciser l’importance de l’évaluation de la fonction musculaire avant toute prescription ou reprise d’activité physique pour prévenir les risques d’incapacité et optimiser les prises en charge notamment en fonction de l’âge chez des personnes atteintes de pathologies chroniques.

Prérequis pour participer : Néant

Objectifs spécifiques
A l’issue de ce programme les participants doivent être capables de :
1. Comprendre la physiologie musculaire et la physiopathologie des lésions musculaires
2. Définir la place des examens paracliniques d’exploration musculaire
3. Interpréter les résultats obtenus selon le type d’évaluation musculaire
4. Comprendre la place de la rééducation et de la ré-athlétisation
5. Savoir prescrire une activité physique adaptée, une rééducation, une réadaptation à l’effort après lésion musculaire.
6. Définir la place des tests de terrain et le rôle de la préparation musculaire en prévention primaire et secondaire des blessures musculaires

Pour vous inscrire à l'ANDPC



Retour

Sommaire