Vitry le François (51) Le 17 janvier 2018 : Dépistage du cancer du sein : Informer pour partager la décision - Soirée (3 h)
Action ANDPC n° 10841800012 S1

Avec plus de 48 000 nouveaux cas et près de 12 000 décès par an, le cancer du sein demeure le cancer le plus fréquemment diagnostiqué et la première cause de décès par cancer chez les femmes de notre pays est organisé au niveau national par les autorités de santé. Une controverse scientifique est née, du fait de doutes sur la réalité et l’ampleur de la baisse du risque de décès par cancer du sein liée au dépistage, et de la crainte qu’il génère un nombre plus ou moins élevé de surdiagnostics et de surtraitements 1
La décision relative au dépistage organisé ou individuel est fondée sur la confrontation d’avantages et d’inconvénients de la stratégie de dépistage. La controverse porte sur trois points essentiels :
- l’appréciation de l’efficacité du dépistage pour réduire la mortalité par cancer du sein ;
- la sécurité du dépistage (risques de sur-diagnostic et de sur-traitement) ;
- les modalités et le contenu de l’information des femmes concernées par le dépistage .
Alors que tout nous incite à dépister sans se poser de question nous devons être clair dans notre présentation du dépistage organisé du cancer du sein qui est un acte de diagnostic précoce et non de prévention. Nous n’avons pas à « peser » sur ce choix mais à l’éclairer par une information claire et précise sur les avantages et les risques du processus de dépistage pour partager la décision avec la patiente1. Comment pouvons-nous guider la personne avec qui est abordée la question de ce dépistage ?

Objectifs :
1. Informer sa patiente entre 50 et 74 ans sans risque moyen ou élevé de cancer du sein sur le rapport bénéfice /risque du dépistage mammographique systématique.
2. Repérer une patiente à risque moyen ou élevé de cancer du sein et l’informer sur les modalités de suivi possibles, leurs avantages et leurs effets secondaires

Expert et organisateur : Drs Franck ARNOLD, Gaëlle GILLIS et Tan Dat NGUYEN et Dr Alexandre PARIS

Pour vous inscrire à l'ANDPC



Retour

Sommaire