Les Actualités de la SFDRMG N°1 Octobre 2008.

sfdrmg


Les Actualités de la SFDRMG
Lettre d'information mensuelle
Numéro un. Octobre 2008


fleche Editorial

ylcUne nouvelle lettre, pourquoi ?

Depuis 2001 la Société Française de Documentation et de Recherche en Médecine Générale (SFDRMG), société scientifique de médecine générale de l’Unaformec, mène un certain nombre d’actions spécifiques.
Réponse aux nombreuses sollicitations institutionnelles, notamment de la HAs pour participer aux groupes de travail pour la production des recommandations et référentiels à la double condition de la pertinence du thème par rapport aux soins primaires et de la disponibilité de chacun.
Travail en partenariat avec les autres sociétés scientifiques de médecine générale autour de la production de recommandations spécifiques des soins primaires et depuis quelques mois autour d’une réflexion commune et avec la HAs sur l’évaluation des pratiques professionnelles.
Mais l’objet premier d’une société scientifique, et la SFDRMG ne déroge pas à la règle, est la production de documents scientifiques et la mise en œuvre d’actions de recherche.
En ce qui concerne la production un certain nombre des membres de la SFDRMG sont engagés dans une démarche d’analyse critique et rédaction de synthèses à l’usage du centre de documentation de l’Unaformec. Les plus anciens sont responsables de l’écriture du produit phare de l’Unaformec : Bibliomed.
Deux actions de recherche sont actuellement en cours :
− L’utilisation des rappels informatiques pour l’amélioration des pratiques (URIAP)
pour laquelle vous avez peut-être déjà été sollicités.
− La mise en œuvre du dépistage du cancer du col de l’utérus par le médecin généraliste. La première phase est démarrée et vous serez sans doute sollicités dans les mois qui viennent.
D’autres pistes sont d’ores et déjà lancées pour les mois et …..années à venir.
Que vous soyez adhérent ou non à la SFDRMG nous voulons donc pouvoir vous tenir régulièrement informés de toutes ses activités et vous inciter si vous le souhaitez à y participer.
Cette lettre que nous souhaitons mensuelle sera aussi alimentée par vos propres contributions. N’hésitez surtout pas à nous faire connaître vos actions ou vos projets dans le domaine de la recherche en soins primaires ou de communications. N’hésitez pas non plus à la faire connaître et à faire connaître la SFDRMG.
Dr Yves Le Noc
Président de la SFDRMG


fleche La Recherche...

Deux recherches de la SFDRMG sont en cours. Nous vous présentons ce mois-ci URIAP (Utilisation de Rappels Informatiques pour l’Amélioration de la Pratique)...

imacLes rappels informatiques (« reminders ») sont une réalité de notre exercice quotidien. Les logiciels métiers en intègrent actuellement leur forme les plus courantes : alarmes vaccinales ou alertes de des bases médicamenteuses. Leur impact sur notre pratique a été évalué positivement et largement dans la presse anglo-saxonne, beaucoup moins en France.

Intégrer les recommandations à la pratique quotidienne:
Parallèlement, les recommandations de langue française (RP) privilégient la validité scientifique des données disponibles au détriment d’une ergonomie pouvant permettre de les intégrer directement dans nos logiciels. L’idée de l’étude URIAP (Utilisation de Rappels Informatiques pour l’Amélioration de la Pratique) est née de ce double constant. Ce travail de recherche s’articule en deux temps.

Une méthodologie pragmatique:
Lors de la première étape, douze médecins membres de la SFDRMG ont identifié les éléments de trois RP susceptibles de faire l’objet de rappels intégrables dans nos logiciels. Les résultats des groupes de travail ont fait l’objet d’une étude comparative croisée. La synthèse a donné lieu à l’élaboration, par le comité de pilotage, d’un outil sur fichier excel, validé par un consensus formalisé d’expert. Un essai croisé des rappels pour test et validation finale a été fait en situation réelle. Il est donc possible à présent d’extraire par simple copié/collé les éléments d’une recommandation pouvant donner lieu à des rappels informatiques.

Dans une deuxième étape sera évalué la capacité de cet outil à mieux faire respecter les RP. Nous utiliserons une étude d’impact « ici / là » et « avant / après », par analyse d’un AUDIT à deux tours élaboré par le comité de pilotage. Les médecins généralistes sont actuellement recrutés sur la base du volontariat au sein des réseaux SFDRMG et UnaformeC afin de former deux groupes (intervention et témoin) de 36 unités chacun. Si les modalités de certaines strates de l’échantillon des médecins du groupe « intervention » sont sous ou sur-représentées (tests du Khi-deux), relativement à celle des médecins du groupe « témoin », l’on procèdera à des redressements a posteriori (méthode du quotient) des résultats bruts pour obtenir des résultats ajustés et ainsi assurer la comparabilité de nos deux échantillons. Une évaluation qualitative sera réalisée à l’issue des deux tours d’AUDIT par la méthode de focus group.

Dr Jean-Christian GRALL.


fleche La Documentation...

rayonnageCannabis : pas si banal... 2e partie : une consommation de « jeunes »
Médecine. Volume 4, Numéro 6, 259-64, Juin 2008, Stratégies

Auteur(s) : Pierre Gallois, Jean-Pierre Vallée, Yves Le Noc , Société Française de Documentation et de Recherche en Médecine Générale .

Résumé : La consommation de cannabis des jeunes Français est une des plus élevées d'Europe : 38 % des 15-16 ans scolarisés déclarent avoir déjà expérimenté le cannabis (5e place européenne pour cet indicateur), 22 % déclarent une consommation au cours du mois (1re place...) [1]. Comme nous l'avons vu dans notre dossier précédent, si les gros fumeurs ont davantage de problèmes, les usagers moins intensifs n'en sont pas totalement exempts. En fonction de la dose absorbée et de la tolérance du consommateur, la prise de cannabis entraîne une augmentation du temps de réaction, une difficulté à effectuer des tâches complètes et des troubles de la coordination motrice susceptibles d'augmenter les risques associés à la conduite automobile. La prise de cannabis potentialise en outre les effets de l'alcool [2]. Mais qui sont donc ces « consommateurs » de plus en plus fréquents malgré les risques sanitaires, l'interdit, et les risques juridiques ? Et nous demandent-ils « quelque chose » ?

Dr. Pierre GALLOIS

Mots-clés : addiction, adolescent, cannabis, entretien motivationnel, médecine générale.

Vous pouvez lire la suite de ce dossier dans le numéro de juin 2008 de Médecine...


fleche La Formation...

pubmedLa documentation est l'un des préalables essentiels à tout travail de recherche, de publication ou de formation. Elle comporte plusieurs temps :
1. la formulation des questions
2. la traduction de ces questions en mots-clé
3. l'interrogation de bases de données
4. la récupération des articles
5. la sélection des articles trouvés
6. la lecture
7. l'exploitation de ces articles.
Cette formation s'intéressera aux temps 1 à 4.

Pour accéder aux articles originaux, MEDLINE est devenue la base de données documentaire incontournable, et son interface d'interrogation, PubMed, quasiment indispensable.
Malgré ses limites (elle indexe essentiellement des articles publiés en langue anglaise), elle représente, dans le monde médical, la principale source de données bibliographiques. Plus de 5 000 revues biomédicales y sont indexées.
Les principales difficultés à son utilisation portent sur 4 aspects :
- l'utilisation unique de la langue anglaise tant pour l'indexation que pour l'interface en ligne (Pubmed),
- l'utilisation d'un thésaurus (le MeSH) qui nécessite un apprentissage et des "recettes" pour l'utiliser efficacement,
- la quasi nécessité d'utiliser un logiciel de bibliographie pour constituer la banque de données nécessaire à un travail de documentation
- et l’usage fréquent pour conserver les habilités nécessaires.
Notre expérience montre que l'entrée dans PubMed est difficile, et que, comme pour la recherche documentaire sur internet, les médecins sont souvent noyés dans une masse d'informations, faute d'utiliser les possibilités de sélection en ligne de l'information.
La formation que nous proposons sera une initiation à l'interrogation de MEDLINE via PubMed, l'utilisation du MeSH et l'utilisation d'un logiciel de bibliographie. Nous privilégions des logiciels qui permettent à la fois l'interrogation de MEDLINE et le stockage de données.

Ce que cette formation n'est pas :
- une formation à l'analyse critique de l'information médicale scientifique
- une formation à l'utilisation documentaire de la toile "visible".

Il reste quelques places. Cette formation conventionnelle est particulièrement utile aux médecins impliqués dans la documentation, l'écriture et la recherche.

Dr Eric DRAHI

Paris les 27 et 28 novembre 2008. Pour s'inscrire : adressez un mail à unaformec.mission@wanadoo.fr.


fleche Pourquoi et comment adhérer à la SFDRMG ...

La documentation scientifique demeure la ressource indispensable pour la pratique. La recherche est nécessaire pour pouvoir optimiser et surtout inventer des stratégies d’implémentation des recommandations, d’amélioration des pratiques et d’évaluation, et, in fine, la qualité des soins.

La spécificité de la SFDRMG est de faire le lien entre la documentation, c’est à dire l’accès aux données publiées, et la pratique au quotidien.

Pour cela, elle développe deux axes principaux :
- les outils de la documentation en médecine Générale et en soins de premier recours,
- la recherche en soins primaires basée sur les outils de mise en œuvre des recommandations et des données issues de la recherche.

En adhérant à la SFDRMG, vous soutenez cette ambition, et vous participez aux travaux de recherche que nous mettons en œuvre.

Pour adhérer, adressez-nous un mail avec un court texte expliquant votre motivation et vos attentes, à sfdrmg@unaformec.org


fleche Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre, cliquez ici...
logopetitSociété Française de Documentation et de Recherche en Médecine Générale
c/o UNAFORMEC - Le Méliès - 261 rue de Paris - 93556 MONTREUIL CEDEX FRANCE
Tél. +33 (0)1 43 63 80 00 - Fax 01 43 63 68 11 - Page mise à jour le 12.11.15
Internet - Courriel

ACTUALITE

01-01-2017
Pour adhérer à l'UnaformeC
En savoir plus