Le 01 avril 2018 : La première consultation de contraception pour une adolescente - S3
Action ANDPC n° 10841800004 S3

La contraception pose chez les adolescent(e)s des questions complexes et un paradoxe.
Selon les premières données du Baromètre Santé 2010, plus de 91 % des Françaises sexuellement actives âgées de 15 à 24 ans déclaraient employer une méthode contraceptive. Malgré cet usage fortement généralisé de la contraception, le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) chez les adolescentes reste très élevé : 22 000 femmes de moins de 20 ans en France en 2015, ont eu recours à l’IVG. Ce qui fait en métropole un taux de recours de 12 IVG pour 1000 femmes de moins de 20 ans, (7,6/1000 entre 15 et 17ans et 19,5/1000 entre 18 et 19ans), le taux national de recours étant de 14,4 /1000femmes de 15 à 49 ans .
La première consultation pour contraception est capitale pour la suite . Bien que le médecin généraliste la connaisse souvent depuis son enfance et qu’il soit proche de toute la famille, situation qui gêne parfois sa jeune patiente, il reste le bon interlocuteur pour la contraception de l’adolescente.
L’objectif général de ce programme de formation est d’aider les participants à construire une information compréhensible au sujet de l’usage des différents modes de contraception pour des adolescentes, et à élaborer des propositions de contraception dans différentes situations cliniques et sociales.

Objectifs :
A l’issue de ce programme les participants doivent être capables de :
1.Informer les adolescentes sur la contraception et les moyens disponibles.
2.Connaitre le mode d’utilisation, les contre-indications, les avantages et les effets secondaires des différents moyens de contraceptions pour les présenter à une patiente de 15 à 25 ans.
3.Identifier les principaux sites d’information sur la sexualité et la contraception à conseiller pour un public de jeunes.
4.Aider l’adolescente à choisir son moyen de contraception.

Animateur : Pierre COLOMBIER

Pour vous inscrire à l'Unaformec

Pour vous inscrire à l'ANDPC



Retour

Sommaire