Le 09 janvier 2018 : Insuffisance cardiaque chronique (ICC) : du diagnostic au traitement
Action ANDPC n° 10841800019 S1

L’insuffisance cardiaque est une pathologie chronique évolutive émaillée d’épisodes aigus de décompensation. Il s’agit, pour cette raison, de la première cause d’hospitalisation après l’âge de 65 ans . En France le nombre de malades avec une insuffisance cardiaque (IC) grave est estimé à 500 000 avec 32 000 décès par an, dont les 2/3 ont plus de 75 ans , . Ce syndrome représente toujours un problème majeur de santé publique. Pour diverses raisons (vieillissement de la population, meilleure prise en charge de l’infarctus du myocarde et des pathologies cardiovasculaires en général, dépistage plus précoce), l’incidence ne fait que croître. On attend en effet un doublement du nombre d’insuffisants cardiaques pour 2040 et son pronostic reste sombre, associé à une mortalité à quatre ans de l’ordre de 50%. Dans les formes graves (stade IV de la New York Heart Association – NYHA), la mortalité à un an peut atteindre 50 à 70%.
Le diagnostic clinique parfois difficile notamment chez les personnes âgées, est devenu plus fiable en situation d’urgence grâce à l’usage du dosage du BNP ou Pro BNP qu’il faut savoir interpréter pour décider une hospitalisation ou un traitement à domicile avec un échodoppler cardiaque et un avis de cardiologue.
Les traitements médicamenteux et non médicamenteux de l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection basse sont maintenant bien définis et évalués.
L’éducation thérapeutique du patient et de son entourage, ainsi que l’approche multi disciplinaire font partie des recommandations impliquant médecins (généralistes et cardiologues) et paramédicaux, entre autres infirmières, kinésithérapeutes, diététiciennes 1, , .
L’objectif général de cette action est de permettre à ce patient de stabiliser son insuffisance cardiaque chronique par une surveillance précise et constante de son état par lui-même et par des tiers dont ses aidants, des IDE, un Médecin Généraliste pour lui éviter des hospitalisations répétées.

Objectifs :
A l’issue de ce programme les participants doivent être capables de :
1. Evaluer les méthodes cliniques et para cliniques du diagnostic des différentes insuffisances cardiaques chroniques.
2. Définir les thérapeutiques et les surveillances biologiques adaptées à la situation du patient atteint d’une ICC soit à fraction d’éjection basse, soit à fraction d’éjection préservée.
3. Informer le patient dans un processus de partage de la décision sur les modalités de suivi au long cours
4. Entreprendre une éducation thérapeutique au fil des consultations pour qu’il puisse dépister une aggravation de son ICC et qu’il assume des changements d’habitudes de vie (alimentation, exercices physiques).

Animateur et organisateur : Yves LE NOC et Dr Yves LE NOC

Pour vous inscrire à l'Unaformec

Pour vous inscrire à l'ANDPC



Retour

Sommaire